Diabète : comment y faire face ?

Contactez le service client de la marque Weight Watchers
Publié le 19.03.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Découvrez tous nos conseils contre le diabète

Le diabète est un déséquilibre de l’insuline dans le sang. On distingue trois types de diabètes : le type 1, qui touche plutôt les jeunes, le type 2, qui apparait surtout lorsqu’on est en surpoids et généralement passé la quarantaine, ainsi que le diabète gestationnel , qui concerne les femmes enceintes. Dans tous les cas, en l’absence de médicaments, le taux de sucre dans le sang est trop élevé. Mais pas de panique : une bonne hygiène de vie et certaines règles alimentaires permettent de faire face à cette malade sans trop de difficulté.

Diabète de type 1 : une surveillance médicale appropriée

Le diabète de type 1 est relativement rare: en effet, il ne représente que 5 à 10% de tous les cas de diabète. En général, il se déclenche durant l’enfance ou l’adolescence. On l’appelle d’ailleurs aussi diabète juvénile . Il est causé par la destruction des cellules du pancréas, ce qui complique la synthèse de l’insuline dans le sang. La faute à une réaction auto-immune. Au début, il n’entraîne pas de symptômes particuliers. La maladie n’est visible que lorsque 80% des cellules sont détruites, ce qui explique que c’est une maladie à prendre très au sérieux. Sur le long terme, il peut augmenter les risques d’affections cardiovasculaires , de problèmes aux reins, de perte de sensibilité des membres et de graves troubles de la vision. Il faut donc se rendre régulièrement chez son médecin pour mesurer sa glycémie , sa tension et surtout son cholestérol. L’adoption d’un mode de vie sain et la pratique régulière d’un sport peut aussi aider à retarder l’avancée de la maladie.

Diabète de type 2 : un régime strict

Cette forme de diabète se caractérise par une hyperglycémie chronique . Il y a donc trop de sucre dans le sang, tout le temps. La plupart du temps, ce diabète se déclenche après 40 ans et il vise principalement ceux qui sont en surpoids ou les personnes obèses . En général, la glycémie est régulée dans le corps grâce à l’insuline, que le pancréas sécrète. Mais lorsqu’on tombe malade, alors cette même insuline ne parvient plus à réguler la glycémie : elle devient donc trop élevée. Cela peut provoquer les mêmes problèmes de santé que ceux du diabète de type 1. Il est donc indispensable d’adopter un traitement personnalisé. Mais il est aussi recommandé de respecter un régime sain et sans trop de sucre en surveillant son alimentation. Des régimes tels que Weight Watchers peuvent être de bonnes solutions. En effet, on sait aujourd’hui que ce diabète est une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux. Si votre mode de vie est trop excessif (l’un des indices de risque est l’accumulation des graisses au niveau de l’abdomen), vous pourrez donc contracter la maladie. Et si vous êtes prédisposé de naissance, mieux vaut prévenir que guérir.

Diabète gestationnel : des grossesses à risque

Ce type de diabète apparait lorsqu’on porte un enfant, généralement au cours du deuxième ou du troisième trimestre. On voit alors une intolérance au glucose apparaitre. Le taux de sucre dans le sang devient supérieur à la normale. Pas de panique : un test de glycémie est toujours pratiqué au début de la grossesse. C’est ce qui évite les fausses couches que peuvent provoquer cette maladie ou les malformations telles que la macrosomie – lorsqu’un enfant pèse plus de 4 kilos à la naissance. La plupart du temps, ce diabète disparait naturellement après l’accouchement. Mais il prédispose aussi à la contraction d’un diabète de type 2 . L’essentiel est donc d’adopter un régime sain en limitant la consommation de sucre et celle de gras. Pour se faire aider, pourquoi ne pas opter pour un diététicien en ligne compétent qui pourra vous suivre au jour le jour ?

Régime Santé Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*