Comment lutter contre la rétention d’eau ?

Publié le 16.06.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Comment limiter la rétention d'eau ?

Il existe de multiples causes à la rétention d’eau : mauvaise circulation, insuffisance rénale, problème hormonal… Il est essentiel de consulter son médecin en amont pour qu’il puisse trouver la cause de cette rétention d’eau. Si rien de grave n’est soulevé par votre médecin, vous pouvez néanmoins lutter contre la rétention d’eau au quotidien grâce à nos conseils.

Comment agir contre la rétention d’eau ?

Si après avoir consulté votre médecin, vous n’avez aucun problème de santé particulier qui serait la cause principale de votre rétention d’eau, vous pouvez adopter une hygiène de vie équilibrée qui vous permettra d’éliminer davantage.

Évitez la chaleur pour limiter la rétention d’eau

La chaleur à tendance à provoquer la dilatation des vaisseaux. Si vous faites de la rétention d’eau, mieux vaut éviter les bains chauds et préférer les douches. Les saunas et hammams ne sont pas vos amis non plus !

Circulation et rétention d’eau

Si vous avez une mauvaise circulation sanguine, c’est peut-être ce qui cause votre rétention d’eau. Dans ce cas-là, évitez les vêtements serrés et prenez l’habitude de ne plus croiser les jambes.

Bougez pour éviter la rétention d’eau

Si vous êtes assis au bureau durant de nombreuses heures d’affilée, il faut penser à vous lever régulièrement pour vous dégourdir les jambes. Pratiquez des sports qui vont favoriser le retour veineux : ressortez votre B’Twin ou marchez !

Rétention d’eau : quelle alimentation adopter ?

Ne limitez pas votre consommation d’eau car vous faites de la rétention d’eau, au contraire !
Réduisez votre consommation de sel, un des principaux responsables de la rétention d’eau. Évitez les conserves et les plats industriels, qui sont pleins de sel et perdez l’habitude de saler l’eau de cuisson.

Quels compléments alimentaires pour lutter contre la rétention d’eau ?

Mieux vaut vous tourner vers les plantes que de prendre des compléments alimentaires chimiques si vous n’avez pas de problème médical. Le cassis est excellent pour lutter contre la rétention d’eau, c’est aussi le cas de la reine des près, de l’ortie, du pissenlit. La vigne est excellente pour favoriser la microcirculation. Vous pouvez opter pour des infusions ou des ampoules, selon votre préférence. Reste que les infusions ont l’avantage de vous forcer à boire un peu plus !

Quand faut-il opter pour les bas de contention ?

Ne confondez pas bas de maintien et bas de contention. Les premiers peuvent prévenir contre les jambes lourdes, alors que les seconds constituent un dispositif médical obtenu uniquement sur ordonnance, afin d’améliorer le retour veineux. Si vous avez tendance à éprouver un peu de fatigue dans les jambes, vous pouvez acheter des bas de maintien, mais ils ne sont que préventifs et ne sont pas remboursés par la sécurité sociale.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*