Aide psychologique : quand consulter ?

Contactez le service client de la marque Ameli
Publié le 30.11.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Aide-psychologique-consulter

Vous ne vous sentez pas bien depuis longtemps ? Vous avez le sentiment de souffrir de dépression chronique ? Vous vous demandez s’il faut vous mettre à une thérapie comportementale ou faire une psychothérapie ? Les malaises, les insomnies, les crises d’angoisse à répétition sont le signe qu’il vous faut une aide psychologique.

Aide psychologique : comprendre les signaux d’alerter

Savoir si l’on a besoin d’une aide psychologique n’est pas toujours évident, surtout si l’on n’est pas familier de ces pratiques. Pourtant, aller voir un psychologue clinicien, un psychanalyste ou même un psychiatre ne pourra jamais vous faire de mal, bien au contraire. Mais comment comprendre les signaux d’alerte, par exemple ceux d’une dépression chronique ou d’une angoisse ingérable ? Il y a une différence entre le stress du travail par exemple et le mal-être plus profond. C’est simple : si l’aide de vos proches ne suffit plus, si le mal-être persiste sur une longue période, si l’on ne parvient plus à expliquer à ses amis et à sa famille sa baisse de moral et son absence d’envie de faire des choses, alors il est temps de consulter ! Pour les plus timides, pourquoi ne pas opter pour l’aide d’un psychologue en ligne ? Certains sites sont très bien faits pour cela.

Comment entreprendre une thérapie comportementale ?

Recourir à une aide psychologique est essentiel lorsque le travail sur soi ne suffit plus. Face à soi-même, on prend le risque de ressasser sans arrêt les mêmes angoisses, sans trouver de réponse, sans avoir la force d’aller de l’avant. Dans ce cas-là, manifester le désir de consulter un psychologue clinicien par exemple est tout à fait normal. Cela vous aidera à mettre des mots sur les choses, à comprendre ce qui ne va pas, à pointer du doigt les différents problèmes et à repartir sur une voie meilleure, même si cela prend du temps. Une véritable psychanalyse, par exemple, dure près de dix ans ! Mais pas de panique : il existe aussi des thérapies comportementales plus courtes qui sont prises en charge par l’assurance maladie. Renseignez-vous sur le site d’Ameli !

Combien de temps faut-il pour soigner une dépression chronique ?

Comme on vient de l’expliquer, cela dépend vraiment du cas par cas. Recourir à une aide psychologique est toujours positif, mais tout le monde n’a pas besoin de la même chose. Les thérapies de courte durée, entre 6 et 18 mois, peuvent être suffisantes pour traverser une étape douloureuse, un divorce, une séparation ou même un deuil. Mais parfois, on ressent rapidement le besoin d’aller plus loin, de creuser les choses… Dans ce cas-là, on adopte donc la méthode freudienne de la psychanalyse, une technique qui permet d’appréhender l’inconscient et de comprendre nos actes manqués. Mais retenez bien une chose : il n’existe pas une aide psychologique figée, chacun doit prendre le temps de trouver la formule qui lui convienne. Bon courage !

Psychologie SANTE Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*