Produits allégés : faut-il leur dire adieu ?

Contactez le service client de la marque Intermarché
Publié le 05.07.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Faut-il continuer à consommer des produits allégés

Lorsque l’on suit un régime comme celui de Weight Watchers, il peut être tentant de se tourner vers des produits allégés comme des yaourts light pour se faire plaisir sans culpabiliser. Pourtant, les produits allégés ont de plus en plus mauvaise réputation… On leur reproche notamment de contenir de nombreux additifs et de ne pas être très sains. Alors faut-il arrêter de manger des produits allégés ? Pour vous, nous avons creusé la question.

Des produits allégés qui pèsent sur la balance

Les produits allégés nous donnent bonne conscience : acheter un yaourt 0% c’est avoir le sentiment d’acheter raisonnable. Pourtant si le produit est allégé en sucres, il peut ne pas l’être en matières grasses et inversement. Certains produits classiques sont même parfois moins caloriques que des produits light ! De la même manière, le fameux 0% de matières grasses ne signifie pas que votre fromage blanc ne contient aucune calorie ! Dites-vous bien que du moment que vous avalez quelque chose, il y a de la matière et forcément des calories.

Les produits allégés en chiffre

Pour qu’un produit comporte la mention “allégé en matières grasses” il doit posséder un taux de lipides inférieur de 25 % par rapport au produit de référence. Dans un produit “faible en matières grasses” : 3 g/100 g de lipides s’il est solide, et 1,5 g s’il est liquide. Reste les produits allégés “sans matières grasses », qui contiennent pourtant 0,5 g/100 g. Donc même le 0 % contient des matières grasses ! C’est exactement la même chose pour les produits allégés en sucre qui reprennent les mêmes calculs.

Produits allégés : comment être sûre qu’ils sont light ?

Dans les rayons d’Intermarché et des autres, on garde à l’esprit que tout est une histoire de marketing. Par contre, sur l’étiquette nutritionnelle, les fabricants ne peuvent pas écrire n’importe quoi ! On sort donc ses lunettes et on prête la plus grande attention au taux de lipides, glucides et au nombre de calories pour 100g exprimé en Kcal.

Les substituts aux sucres et aux matières grasses

Pour que les produits allégés ressemblent aux produits classiques, les industriels sont obligés d’ajouter tout un tas de chose. Ils ajoutent notamment des épaississants dans les yaourts pour redonner de la texture aux produit light mais aussi des conservateurs et des édulcorants.

Les édulcorants dans les produits allégés : tous mauvais pour la santé ?

Il faut différencier les édulcorants artificiels comme l’aspartame de ceux qui sont naturels comme la Stévia. Ils sont certes light tous les deux mais l’aspartame pourrait avoir des effets néfastes sur la santé si l’on en consomme trop. Il vaudrait donc mieux privilégier la Stévia si on persiste à vouloir acheter des produits allégés. Encore faut-il consommer ces produits light avec modération puisque selon les recommandations de l’autorité Européenne de Sécurité des aliments (EFSA), il ne faudrait pas dépasser 40mg/kg d’édulcorant par jour.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*