Surbooking en avion : ce qu’il faut savoir

Contactez le service client de la marque Air France
Le surbooking en avion on peut le dramatiser ou en profiter !

Les compagnies aériennes ont le droit de vendre plus de billets que de places disponibles dans l’avion. C’est tout à fait légal. On appelle ça le surbooking. On peut donc vous refuser l’embarquement alors que vous avez un billet d’avion ! Pourtant certains clients adorent le surbooking… Vous êtes perdu ? On vous explique pourquoi le surbooking peut-être un avantage ou comment l’éviter si vous préférez.

Le surbooking : qu’est ce que c’est ?

Comme il y a souvent des annulations de vol à la dernière minute, les compagnies prévoient une marge de passagers supplémentaires pour rentabiliser leurs avions. Seulement, il peut arriver qu’il n’y ait pas d’annulation ! Du coup, on peut vous refuser l’embarquement même si vous avez un billet première classe ! Avant de refuser une personne pour cause de surbooking, la compagnie doit demander à tous ses passagers s’il y a des volontaires pour renoncer au vol. Les personnes à mobilité réduite, les femmes enceintes et les personnes accompagnées d’enfants en bas âge sont prioritaires pour l’embarquement mais ensuite, tout le monde est logé à la même enseigne.

Quelles solutions en cas de surbooking ?

Attendre le prochain vol est la première des solutions possibles en cas de surbooking. La compagnie aérienne doit alors prendre en charge tous les frais liés à cette attente : hébergement, repas, appels téléphoniques, connexion internet…
Si vous ne pouvez pas prendre l’avion suivant, vous avez également la possibilité d’annuler le vol et d’obtenir un remboursement intégral du billet d’avion. Vous pourrez alors très bien prendre le prochain vol avec une autre compagnie.

Comment est-on indemnisé lors d’un surbooking ?

Que vous voyagez avec Air France ou une compagnie Low Cost, celle-ci doit vous fournir une notice explicative qui détaille la marche à suivre pour être indemnisé après un surbooking.
Il existe un barème légal pour les indemnisations suite à un surbooking :

    • Pour un vol de moins de 1500km : 250,00€
    • Pour un vol entre 1500 à 3500km : 400,00€
    • Pour un vol de plus de 3500km : 400,00€ dans l’UE et 600,00€ pour une destination hors UE.

Pourquoi certains clients adorent le surbooking ?

Lorsqu’on est pas pressé d’arriver, le surbooking permet de gagner un peu d’argent. En plus, Les miles accumulés sur le vol non effectué ne sont pas annulés !
Enfin, sachez que le surbooking peut très bien ne toucher qu’une seule catégorie : s’il n’y a un surbooking en classe éco, on peut vous proposer d’être surclassé en business ou en première classe. Par contre, la compagnie choisira en priorité des clients titulaires de carte de fidélité ou de carte privilège comme la carte Platinum Air France.

Comment éviter le surbooking ?

Vous voyagez déjà en première et vous ne souhaitez pas attendre un autre vol, ça non ! Pour éviter le surbooking, soyez à l’heure ! Plus vous arrivez tôt au check-in et dans la salle d’embarquement et moins il y a de risques d’être surbooké.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*