Plan Epargne Logement en 2016 : ce qu’il faut savoir

Contactez le service client de la marque Banque Populaire
Publié le 04.07.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Tout savoir sur le Plan Epargne Logement

Le Plan Epargne Logement (PEL) a fait l’objet d’une nouvelle réforme partielle en 2016. Rappelons qu’il s’agit d’une épargne bloquée durant 4 ans minimum qui vous permet d’envisager un achat immobilier et qu’il n’est possible d’en ouvrir qu’un seul auprès de sa banque. Avant de contracter un Plan Epargne Logement, voici ce qu’il faut savoir.

Le Plan Epargne Logement décrypté

Le Plan Epargne Logement est un compte bancaire d’épargne spécialement dédié aux investissements immobiliers. Le but du PEL est d’obtenir un crédit immobilier à taux préférentiel grâce à l’argent épargné, ainsi qu’une prime versée par l’Etat. Il s’agit donc d’une solution qui vise un achat immobilier. Si vous souhaitez simplement épargner, il existe d’autres solutions, notamment l’épargne automatique.

Le Plan Epargne Logement dans les faits

Concrètement, le Plan Epargne Logement comprend 3 étapes :

  • L’épargne et le cumul des intérêts.
  • La fermeture du compte qui donne droit à la prime d’état calculée en fonction de vos intérêts.
  • La demande de prêt immobilier : calculée d’après votre PEL. Le montant et la durée de remboursement du prêt seront calculés en fonction des droits acquis.

Pendant les 4 premières années, le PEL est bloqué. Vous ne pouvez pas retirer d’argent. Au bout de 4 ans, vous pouvez disposer de la somme épargnée ou prolonger un Plan Epargne Logement jusqu’à la 10ème année.
Durant ces dix premières années, le PEL rapporte des intérêts et vous permet de contracter un crédit immobilier à des tarifs préférentiels.
Au bout de 10 ans, on ne peut plus verser d’argent sur le PEL qui est clos. Mais il est toutefois possible de continuer à faire fructifier cet argent et de cumuler les droits de prêt.

Les changements de 2016 pour le Plan Epargne Logement

Avant il fallait donner son accord mais depuis le 1er juillet 2016, la reconduction peut être automatique, peu importe le contrat. Par contre, la banque doit vous prévenir, à chaque date d’anniversaire, que vous pouvez soit prolonger son épargne d’une année soit utiliser vos économies.
L’avantage de cette épargne est qu’elle a pour objectif d’économiser en vue d’un futur achat immobilier, tout en bénéficiant d’un taux d’épargne défiscalisé. Ce taux d’intérêt était de 2% mais il est passé à 1,5% pour les plans ouverts à partir du 1er février 2016.
Ne vous inquiétez pas car le taux d’intérêt est contractuel : si vous avez ouvert un PEL à 4%, vous conservez ce taux.

Les conditions du Plan Epargne Logement

Ouvrir un Plan Epargne Logement impose de respecter certaines conditions :

  • Il faut verser 225€ minimum à l’ouverture d’un Plan Epargne Logement
  • la somme nécessaire pour l’ouverture d’un PEL est de 225 euros
  • Le versement minimum est de 540 euros par an
  • Tout PEL est plafonné à hauteur de 61 200 euros

Si vous êtes client de la Caisse d’épargne, sachez que vous pouvez même souscrire un Plan Epargne Logement en ligne !

Banque Immobilier Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*