Crédit revolving : ce qu’il faut savoir sur le crédit renouvelable

Contactez le service client de la marque Cofidis
Publié le 24.12.16
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Un credit revolving est un vrai engagement

Vous songez à prendre un prêt bancaire pour faire face aux imprévus qui jalonnent le quotidien ? Si vous souhaitez avoir une somme d’argent disponible en cas de besoin, c’est exactement le principe du crédit revolving. Mais avant de signer, mieux vaut savoir à quoi cela vous engage. Voici comment ce type de crédit fonctionne.

Crédit revolving ou renouvelable, de quoi s’agit-il ?

Autrefois appelé réserve d’argent, le crédit renouvelable ou crédit revolving vous offre la possibilité d’avoir une somme d’argent disponible en cas de besoin sans justificatif d’utilisation. Vous pouvez donc puiser dans cette somme comme bon vous semble du moment que les fonds sont suffisants. Mais son fonctionnement est bien différent de celui du micro-crédit ou du crédit à la consommation. Tant que vous n’utilisez pas le crédit revolving, il ne vous coûte rien. Mais si vous utilisez une partie de la somme d’argent, vous devez la rembourser par mensualités. Au fur et à mesure que vous le remboursez, le crédit se reconstitue.

Crédit revolving : un engagement pour l’emprunteur

Avant de signer un crédit revolving, il faut donc prêter attention au taux de crédit. N’oubliez pas que tout comme avec un prêt conso, vous vous engagez à rembourser les sommes empruntées. Sachez que vous pouvez également réduire votre réserve de crédit , suspendre votre droit d’utilisation ou anticiper le remboursement. Par contre, si vous souhaitez résilier votre contrat, il faudra rembourser les montants utilisés. Vous avez également la possibilité de transformer votre crédit renouvelable en crédit consommation classique lors du renouvellement du contrat. Si vous êtes en retard dans le paiement des mensualités, vous devrez payer des pénalités de retard et votre contrat sera sûrement résilié.

Quelles sont les obligations de l’organisme prêteur ?

Que vous passiez par une société de crédit comme Cofidis ou par votre banque pour obtenir un crédit revolving , leurs obligations restent les-mêmes :

  • Le devoir d’informer l’emprunteur sur ses engagements à contracter un revolving,
  • vérifier la solvabilité de l’emprunteur,
  • l’envoi mensuel de la situation actualisée du crédit,
  • informer du montant restant à payer (une fois par an),
  • pour tout emprunt supérieur à 1000€, un crédit classique doit être proposé : le client doit avoir connaissance de ce choix.
  • Au bout de 2 ans d’inutilisation, le crédit doit être résilié sans conditions.

Avant de contracter n’importe quel crédit, on vous conseille de vous renseigner pour connaitre les offres de la concurrence. Prévenez également votre banquier pour savoir quelles conditions il peut vous proposer. Pour faire le tri, vous pouvez aussi utiliser un comparateur de crédits qui vous aidera à trouver le meilleur taux sur le marché actuellement.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*