Autorité parentale : comment se faire obéir des enfants ?

Contactez le service client de la marque Acadomia
Publié le 12.02.17
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
autorite parentale obeir enfants

Vous avez un peu de mal avec l’autorité parentale ? Pourtant, l’obéissance est un élément essentiel dans l’éducation de vos enfants. Pour leur apprendre à respecter certaines limites et à vous faire obéir, suivez ces quelques conseils de base qui vous permettront de construire une relation plus sereine avec vos enfants !

Autorité parentale : conseils pour une meilleure éducation

Fournir des explications

Quand on demande à son enfant d’obéir, il faut d’abord s’assurer qu’il comprend bien nos attentes et qu’il connaît les conséquences d’une éventuelle désobéissance. Pour développer votre autorité parentale, expliquer à votre bambin que vous êtes responsable de lui et que vous êtes l’adulte et lui l’enfant. Attention : il ne s’agit pas de se justifier ou de négocier chaque demande. Dans tous les cas, c’est vous qui décidez. Et si l’enfant désobéit, il doit savoir que cela l’expose à une punition !

Punir à bon escient

N’ayez pas peur de punir : la punition fait partie de votre autorité parentale et du processus d’apprentissage de vos enfants. Lorsqu’un enfant comprend une demande et ne la respecte pas, il vous désobéit ouvertement et doit être puni. Ne criez pas et ne perdez jamais votre calme. La punition doit être appliquée immédiatement et sans négociation, en expliquant à l’enfant pourquoi il est puni et jusqu’à quand. En fonction de son âge, vous pouvez le mettre au coin ou l’enfermer dans sa chambre pour qu’il réfléchisse à la situation. Même les petits comprennent vite.

Créer un équilibre pour une meilleure autorité parentale

Beaucoup d’enfants font des caprices pour attirer l’attention de leurs parents, qu’ils n’obtiennent alors qu’à travers des punitions, ce qui crée un cercle vicieux. Pour une autorité parentale plus équilibrée, pensez à favoriser l’éducation positive. Il s’agit tout simplement de récompenser l’enfant quand il obéit et qu’il est sage, pour l’encourager dans la bonne voie et valoriser ce type de comportement. De simples petites phrases comme « Bravo, je suis fier/fière de toi !» ou « Super, tu as réussi ! » ont un effet incroyable sur les petits comme les grands !

Comment éviter les bêtises ?

En occupant les enfants, tout simplement ! Quand un enfant s’ennuie ou se sent frustré, il aura plus tendance à inventer des bêtises ou à faire des caprices pour attirer l’attention. Proposer des activités aux enfants est aussi un bon moyen d’équilibrer votre autorité parentale dans le plaisir. Il peut s’agir d’activités en commun que vous pouvez partager avec eux, mais aussi des activités individuelles pour aussi laisser l’enfant s’épanouir sans vous.

N’hésitez pas à le laisser choisir, en fonction de ses goûts, une activité où il devra s’investir pendant au moins quelques mois, comme un sport collectif ou individuel ou une activité artistique comme des cours de dessin ou de piano. Vous pouvez également allier l’utile à l’agréable avec des cours particuliers dans une matière qui l’intéresse. Dans ce cas, n’hésitez pas à compter sur les services d’Acadomia, par exemple !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*