Garde alternée : son fonctionnement et ses règles

Contactez le service client de la marque CAF
garde alternee

La garde alternée, aussi connue sous le nom de résidence alternée est un mode de garde qui permet aux parents séparés ou divorcés de garder leur enfant et d’intervenir dans son éducation alternativement. Cette garde alternée permet également à chaque enfant de profiter de ses deux parents de manière quotidienne. Aujourd’hui, ce mode de garde concerne un très grand nombre d’enfants et celui-ci ne cesse d’augmenter au fil des années.

Garde alternée : quelles sont les conditions à remplir ?

La première condition pour demander la garde alternée est bien entendu, une bonne entente entre les deux parents et la proximité géographique entre les deux. Ce mode de garde sous-entend également une bonne organisation des parents. En effet, les enfants changent de maison très régulièrement. Il est donc important d’anticiper ses envies et besoins à l’avance afin qu’il ne soit pas perturbé et qu’il ne manque de rien. Lorsque les deux parents ont leur maison proche l’une de l’autre, cela facilite également les déplacements et permet ainsi d’éviter à l’enfant les longs trajets.

Garde alternée : qui la décide ?

Si les deux parents étaient mariés et si ces derniers décident d’un commun accord d’une garde alternée et si cette dernière est adaptée à l’épanouissement de l’enfant, ce sera au juge des affaires familiales de la valider. Si aucune entente n’est possible, le juge des affaires familiales prendra la décision tout en prenant en compte les besoins et les intérêts de l’enfant. Au contraire, si les parents n’étaient pas mariés, l’intervention de la justice n’est pas obligatoire.

Quels sont les rythmes d’une garde alternée ?

Aucune loi ne définit un rythme en ce qui concerne la garde alternée. Il n’est pas non plus obligatoire de respecter le même nombre de jours chez les deux parents. En réalité, seuls l’intérêt et le bien-être de l’enfant doivent être pris en considération. Dans la majorité des cas, les deux parents optent pour une semaine chez l’un, puis une semaine chez l’autre. Le rythme de la résidence alternée peut être modifié par les deux parents quand ils le souhaitent. En cas de désaccord, ce sera au juge des affaires familiales de décider.

Une pension alimentaire doit-elle être versée ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, en cas de garde alternée, le versement d’une pension alimentaire n’est pas obligatoire. En revanche, si un écart de revenus entre les deux parents est important et si une pension est indispensable au bien-être de l’enfant, celle-ci peut être versée.

Vous pouvez également bénéficier d’aides sociales. Pour savoir si vous y avez droit, n’hésitez pas à demander à la CAF quelques renseignements.

Quels sont les avantages de la garde alternée ?

La garde alternée a de nombreux avantages. Voici un aperçu sur ces derniers :

  • Votre enfant pourra être apaisé et celui-ci pourra recevoir de l’affection de ses deux parents.
  • Votre petit ne sera pas désorienté, puisque la résidence alternée suppose aux deux parents de vivre à proximité.
  • La communication entre les deux parents est respectueuse.

Et voici. Vous connaissez désormais toutes les règles et le fonctionnement de la garde alternée. Ce mode de garde est aujourd’hui très répandu et celui-ci nécessite quelques ajustements de la part des parents. Quoi qu’il en soit, le bien-être et le bonheur de vos enfants sont les principaux éléments à prendre en compte.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*