Vélos connectés : pourquoi Vélo-V détrône Vélib’ Métropole ?

Contactez le service client de la marque Vélib’
velos-connectes

A l’ère de la pleine conscience écologique et des mesures visant à réduire la pollution, Vélib’ Métropole et Vélo-V ont choisi de proposer des solutions en permettant de se déplacer à travers le territoire francilien et le territoire lyonnais, grâce à des vélos connectés mécaniques et électriques. Ces offres viennent compléter l’offre de transport existante, tout en permettant d’éviter l’usage d’un véhicule individuel polluant. Alors que JCDecaux a remporté le marché Vélo-V lyonnais, il a été détrôné par Smovengo pour le marché Vélib’ Métropole de la région parisienne. Cependant, Smovengo ne semble pas être à la hauteur, et il semblerait que Vélo-V puisse donc détrôner Vélib’ Métropole.

Les vélos connectés de Velib’ Métropole

Vélib’ Métropole a mis en place un système de vélos connectés et intelligents dans le but de faciliter les déplacements au sein de la région parisienne. Il existe deux sortes de vélos : les vélos verts qui sont mécaniques, et les vélos bleus qui sont électriques. Les nouveaux vélos électriques sont dotés d’une autonomie de 50km/heure et peuvent atteindre une vitesse allant jusqu’à 25km/heure. Il s’agit donc d’une alternative parfaite pour les non-sportifs qui n’auront plus besoin de suer à grosses gouttes pour arriver à l’heure au travail. Le guidon de vélo des vélos Vélib’ Métropole est doté d’un boîtier électronique qui permet aux utilisateurs de débloquer les vélos directement grâce à leurs cartes d’abonnés. Ce boîtier indique également le temps de location, la distance réalisée, ainsi que les différentes indications de navigation.

Les vélos connectés de Vélo-V

Pendant que Vélib’ Métropole évolue et propose ses nouveaux services de vélos connectés et électriques, Vélo-V continue sa percée. En effet, l’entreprise qui s’est installée à Lyon en 2003, propose un service de vélos en libre-service permettant à tout un chacun de se déplacer à travers la ville. Tout comme Vélib’ Métropole, le service change et évolue, et de nouveaux vélos sont régulièrement mis en service. L’entreprise a annoncé récemment qu’elle comptait changer sa flotte en déployant 4 000 nouveaux modèles disponibles sur toute l’agglomération. Ces modèles seront équipés d’un lecteur de cartes sans contact qui permettra de prendre un vélo plus facilement et sans avoir à taper de code sur la borne. Les modèles seront également plus légers, dans le but de faciliter le transport. Enfin, depuis peu, l’entreprise a mis en place un système de location de vélos électriques fonctionnant seulement en location longue durée.

Vélib’ Métropole et Vélo-V

Il y a quelques mois, JCDecaux a été détrôné par Smovengo du marché de Vélib’ Métropole pour la période de 2018-2032. Cela faisait 10 ans que JCDecaux exploitait le service parisien de vélos en libre-service, et il a estimé il y a quelques mois que son successeur n’était pas à la hauteur. En parallèle, JCDecaux a remporté le contrat de mobilier urbain intelligent et de vélos en libre-service de la métropole de Lyon, et cela, pour une durée de 15 ans. JCDecaux a remporté cet appel d’offres suite à son projet consistant à proposer les 5 000 vélos en libre-service, dont la moitié des vélos connectés équipés d’une assistance électrique avec batterie amovible. Il reste à savoir donc si Smovengo de son côté va être à la hauteur pour prendre la relève de JCDecaux au sein de Vélib’ Métropole.

Profiter des vélos connectés de Vélib’ Métropole et de Vélo-V

Les vélos Vélib’ Métropole et Vélo-V sont donc de nouvelles alternatives de transports permettant de favoriser l’écologie et la diminution de la pollution en France. Écologiques, économiques, et bons pour la santé, ces vélos connectés sont une bonne réponse à la demande actuelle.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*