Sel alimentaire : quelles sont les autres alternatives ?

Contactez le service client de la marque Bio c’ Bon
sel alimentaire

Sans lui, tout nous semble insipide… Le sel est en effet souvent indissociable du plaisir de manger. Ainsi nous nous habituons à le consommer en excès. Les Français consomment 10 grammes de sel par jour, contre 5 recommandés par l’OMS. Pourtant, une surconsommation de sel augmente le risque d’accident vasculaire cérébral, de cancer digestif, d’hypertension artérielle, d’ostéoporose, de problèmes cardiaques, de problèmes de goutte, de rétention d’eau, de troubles de l’acide urique et d’ulcère à l’estomac. La liste est longue et les chiffres sont formels : selon l’INSERM, chaque année, 25000 décès sont liés à l’hypertension artérielle engendrée par la surconsommation de sel alimentaire. Face à ce constat, il est important d’apprendre à réduire sa consommation de sel. Tout d’abord, en ayant une alimentation équilibrée avec un apport en sodium diminué, mais aussi en trouvant des alternatives au sel alimentaire qui permettront de satisfaire vos papilles de gourmets et de vous faire découvrir de nouvelles saveurs.

Comment réduire sa consommation en sel alimentaire ?

La première étape consiste tout simplement à réduire votre consommation de sel alimentaire. Quelques astuces vous permettront d’y arriver facilement :

  • Évitez les plats préparés industriels qui sont extrêmement salés et préférez la cuisine « maison».
  • Évitez les conserves ou rincez les aliments qui y sont contenus.
  • Essayer de ne pas mettre de sel dans l’eau bouillante pour faire cuire pâtes, riz, légumes. Réduisez l’usage de sel de table, sel marin, sel de céleri, sel d’ail, sel de l’Himalaya et glutamate monosodique.
  • Réduisez votre consommation de pain, car il contient beaucoup de sel.

Tout cela vous paraît un peu restrictif et triste, mais pas d’inquiétude, en alliant certains substituts au sel, ainsi que des épices et fines herbes vous aller pouvoir prendre soin de votre santé sans vous frustrer.

Comment remplacer le sel alimentaire ?

Vous allez voir qu’il existe de nombreux produits qui contiennent peu ou pas de sodium tout en restant gourmands.

    • Le gomasio :

D’origine japonaise, le gomasio est un mélange idéal entre du sel marin non raffiné en faible quantité (5 % environ) et des graines de sésame (95 %). Il permet ainsi de réduire considérablement la consommation de sel et d’assimiler plus rapidement et efficacement ce dernier grâce à son association avec un végétal.

    • La sauce soja :

Elle est produite à partir de la fermentation de graines de soja et de blé complet grillé dans de l’eau salée. Elle est plus saine que le sel alimentaire et contient des acides lactiques, protéines, minéraux et vitamines. Elle sale délicieusement vos plats asiatiques, mais aussi vos vinaigrettes et autres plats.

    • Le sel de Guérande :

Comme il n’est pas raffiné à l’extrême comme le sel alimentaire classique, il conserve sa richesse nutritionnelle en minéraux et en oligo-éléments. Il ne faut pas en abuser tout de même.

    • Le sel hyposodé :

Il s’agit d’un sel « allégé » qui contient jusqu’à 75 % de sodium en moins. Certains sels de régimes tels que l’herbamare allient légumes et fines herbes à un sel très pauvre en sodium pour plus de goût.

    • Le sel de céleri :

Composé uniquement de céleri séché et déshydraté, vous pouvez le préparer vous-même à la maison. Attention de ne pas le confondre avec le « sel au céleri » qui contient 90 % de sel.

    • Herbes et épices :

Le meilleur moyen de vous passer de sel et de préparer des repas minceur est de prendre l’habitude d’agrémenter vos plats d’épices, d’herbes ainsi que de jus de citron. Pour parfumer vos viandes, poissons, féculents, salades et légumes cuits, procurez-vous ces ingrédients que l’on trouve partout : piment, poivres divers, thym, origan, romarin, cannelle, citronnelle, coriandre, basilic, curcuma, cumin, ail, menthe, persil, estragon, cerfeuil, curry, sarriette… Il ne vous reste plus qu’à transformer vos anciennes recettes ou improviser de nouvelles selon l’inspiration du moment.

Sel alimentaire : les algues sont-elles un bon substitut ?

Oui ! Les algues représentent une alternative idéale au sel alimentaire et sont dotées d’une richesse exceptionnelle en sels minéraux, en oligo-éléments, en vitamines, en fibres, etc. On peut les trouver dans les magasins asiatiques et bio tels que Bio C’Bon ainsi que dans certaines grandes surfaces sous forme déshydratées ou fraîches. Il en existe de nombreuses variétés. Voici les 4 plus connues :

  • La nori : riche en protéines et en calcium, on la trouve dans les makis.
  • Le wakamé : riche en minéraux, elle a un goût d’huître très plaisant.
  • La dulse : reminéralisante, elle a un goût iodé un peu corsé.
  • La laitue de mer : source de vitamine C et de fer, on la trouve principalement sous forme de paillettes.
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*