Plantes aromatiques : quelles espèces planter au printemps ?

Contactez le service client de la marque Bio c’ Bon
Publié le 26.05.17
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
plantes aromatiques

Cultiver des plantes aromatiques est bien la seule activité qui permet de réunir à la fois le plaisir de décorer, jardiner et cuisiner. La culture des herbes aromatiques est de plus très simple et ne nécessite que très peu d’espace.
Tous les jours, c’est la satisfaction de parfumer son thé avec de la menthe fraîche, d’agrémenter son poisson de sa propre ciboulette ou encore de relever le goût d’une salade de tomates avec du basilic tout juste cueilli.
Sans oublier que certaines plantes aromatiques sont aussi des plantes médicinales dont les vertus sont appréciées par l’Homme depuis des millénaires.

Plantes aromatiques : quelles sont les différentes espèces ?

Nombreuses sont les plantes aromatiques qui peuvent pousser dans nos régions. Pour ne citer que les plus connues : l’aneth, l’anis, le basilic, la camomille, le cerfeuil, la ciboulette, la coriandre, l’estragon, le fenouil, le laurier, la lavande, la menthe, le persil, le réglisse, le safran, la sarriette, la sauge, le serpolet, le romarin et le thym se feront un plaisir d’égayer votre assiette.

Où faire pousser des plantes aromatiques ?

Un simple rebord de fenêtre ou un petit balcon suffisent pour cultiver des herbes aromatiques et créer un décor aussi beau qu’appétissant.
L’essentiel est qu’il y ait un minimum de lumière et de soleil durant la journée.

Quelles plantes aromatiques planter au mois de mai ?

La plupart des plantes aromatiques se trouvent en jardinerie quasiment tout au long de l’année pour une culture en plante d’intérieur, mais pour les balcons, terrasses et jardins, c’est au mois de mai que tout se passe.
En ce moment, vous débordez de choix : entre le romarin, le thym, le basilic, la coriandre, la ciboulette, le cerfeuil, l’estragon, le persil, l’aneth, l’origan, la menthe, la sauge, vous allez avoir de quoi satisfaire vos papilles !

Comment entretenir ses plantes aromatiques?

Les plantes aromatiques se développent très rapidement à condition de prendre quelques précautions.
Tout d’abord, pensez au drainage : au fond du pot, déposez un caillou pour obstruer le trou et déposez 3 cm de gravier avant de recouvrir de terreau horticole.
En pleine terre, améliorez le sol avec un engrais spécial plantes aromatiques.
Ensuite, arrosez les plantes dès que la surface du sol est sèche de façon à garder un sol humide.

Si vous regroupez plusieurs plantes dans un même pot, associez-les en fonction de leurs besoins en eau et exposition solaire.

  • Romarin, laurier et thym aiment le soleil et la terre bien drainée. Le thym est une des plantes aromatiques les plus coriaces : vous pouvez diviser ses touffes et les replanter profondément, elles s’enracineront en un clin d’oeil.
  • Le basilic se plaît mieux en pot qu’en pleine terre. Enterrez-le jusqu’aux premières feuilles et arrosez-le régulièrement.
  • La coriandre, l’oseille, la ciboulette, le cerfeuil, l’estragon et le persil ont besoin de sols frais, à mi-ombre. N’oubliez pas de tailler la ciboulette avant la floraison. Pour ce qui est du persil, préférez la variété persil plat qui est la plus parfumée.
  • La menthe est très envahissante. Pour la contenir, enterrez-la dans un pot.

Pour allier plaisir des papilles et plaisir des yeux, amusez-vous à composer des scènes végétales en faisant varier les formes et les couleurs et en créant des effets de masse et de hauteurs différentes. Vous pouvez par exemple associer aux herbes aromatiques, des pieds de tomates cerises (que l’on plante également en mai) ainsi que des plantes médicinales qui font de jolies fleurs telles que la bourrache ou l’hysope.

Comment conserver ses plantes aromatiques ?

Pour faire durer le plaisir toute l’année, vous pouvez congeler vos herbes. La congélation maintient parfaitement les arômes et la fraîcheur contrairement au séchage qui altère la saveur des herbes aromatiques. Pour cela, ciselez vos herbes et mettez-les dans un petit bocal en verre (pot de confiture par exemple) que vous refermez avant de le mettre au congélateur. Cet hiver, vous serez heureux de relever vos soupes avec de délicieuses herbes aromatiques.
Vous pouvez également les cultiver dans votre cuisine. Les magasins Bio C’Bon vendent des pieds de basilic, de ciboulette et de thym pour que vous puissiez en profiter toutes l’année.

Régime SANTE Santé Contenus associés
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*