Animaux de compagnie : comment adopter un chat ?

Contactez le service client de la marque Terranimo
animaux-de-compagnie

C’est scientifiquement prouvé, les animaux de compagnie apportent de nombreux bienfaits physiques et psychologiques aux humains. Tout d’abord, leur présence nous fait du bien, car elle est apaisante et rassurante ce qui nous aide à traverser les épreuves de la vie et diminue le risque de dépression. Le fait de s’occuper d’un animal permet aussi à l’enfant d’accroître sa confiance en lui et son sentiment de responsabilité. Ensuite, les animaux de compagnie diminuent le risque de nombreuses maladies cardio-vasculaires. Comment ? Lorsqu’on caresse un chat, une cascade de réactions chimiques est déclenchée dans notre cerveau. Celle-ci se traduit par un sentiment de bien-être ainsi qu’un rythme respiratoire et cardiaque ralenti. De plus, ils stimulent nos défenses immunitaires et réduisent le risque de développer certaines maladies comme la grippe ou le rhume. Les enfants qui ont un animal de compagnie souffrent moins d’infections respiratoires et d’otites et consomment moins d’antibiotiques que les autres. Ils ont également moins de risque d’avoir des allergies ou de l’asthme.
Les animaux de compagnie peuvent nous combler au-delà de ce qu’on imagine. Alors, ne vous privez pas, adoptez un chaton ! Mais attention, nos matous ne sont pas des jouets, il faut prendre soin d’eux et leur rendre tout ce qu’ils nous apportent !

Animaux de compagnie : adopter un chat doit un être choix réfléchi

Malheureusement, trop d’animaux sont abandonnés suite à un déménagement, l’arrivée d’un nourrisson, un divorce, un décès… Il faut savoir que l’espérance de vie d’un chat est de 10 à 15 ans. Adopter un chaton est donc une responsabilité à long terme, réfléchissez bien avant de vous lancer dans cette belle aventure !
Pour vous décider, vous devez pouvoir répondre à ces quelques questions :

  • Combien de temps avez-vous à lui consacrer chaque jour ?
  • Votre travail est-il compatible avec un futur animal ? Êtes-vous souvent en déplacements ?
  • Avez-vous les moyens de payer la nourriture, mais aussi les frais vétérinaires (maladies, blessures, vaccins, antiparasites) ?
  • Que ferez-vous de lui au moment des vacances ?
  • Pensez-vous qu’un animal de compagnie puisse vivre avec un nourrisson ?
  • Tous les membres de votre famille sont-ils prêts à l’accueillir ?
  • Quelqu’un est-il allergique aux poils de chat dans votre entourage ?
  • Avez-vous la place nécessaire pour adopter un animal ?
  • Pourrez-vous supporter d’avoir des poils de chat dans votre maison et sur vos vêtements ?
  • Pourrez-vous accepter que certaines plantes et meubles soient détériorés, cassés, griffés par votre chat ?
  • Pouvez-vous assumer de nettoyer la litière régulièrement sans espérer qu’elle ne dégage aucune odeur ?
  • Avez-vous la patience d’attendre que votre chaton devienne propre ?

Animaux de compagnie : où se rendre pour adopter un chat ?

Si vous souhaitez adopter un chat, vous pouvez commencer par sonder vos amis, voisins, collègues de travail ou mettre une petite annonce à la pharmacie, à la boulangerie, etc. pour trouver quelqu’un dont la chatte va avoir des petits. Cela tombe bien, c’est au printemps que la majorité des naissances ont lieu !
Vous pouvez aussi vous adresser aux refuges SPA qui ont un grand nombre de chatons et chats à adopter. Sur internet, des sites tels que Seconde chance ou les petites annonces peuvent vous permettre de trouver votre bonheur.
Les vétérinaires peuvent également vous mettre en contact avec des maîtres ayant des chatons à adopter près de chez vous.
Bon à savoir :
Un chat issu d’un refuge aura fait sa première visite chez le vétérinaire, sera identifié (tatouage ou puce), vacciné, dépisté au niveau de certaines maladies (FIV/FELV) et stérilisé. C’est pour cette raison que les refuges demandent une participation de 150 euros en moyenne pour couvrir ces différents frais vétérinaires. De plus, n’oubliez pas d’amener un justificatif d’identité, un justificatif de domicile ainsi qu’un panier de transport.
Si vous adoptez un chat appartenant à un particulier, vous ne paierez souvent rien, mais vous devrez vous vous occuper de l’identification, des premiers vaccins, des dépistages et de la stérilisation vous-mêmes. Ces frais vétérinaires peuvent s’élever à plus de 300 euros.

Quels sont les vaccins obligatoires pour un chaton ?

Le seul vaccin obligatoire pour un chaton est celui contre la rage si vous êtes amenés à l’emmener à l’étranger. Il se fait à l’âge de 3 mois.
Cependant, à 2 mois, il est très recommandé de faire 4 autres vaccins (2 injections à un mois d’intervalle pour qu’il soit efficace) qui vont protéger votre chat contre des virus souvent mortels, à savoir :

  • La Leucose souvent appelée « SIDA du chat »
  • Le Typhus
  • Le Coryza
  • La Chlamydiose

Un rappel annuel est nécessaire pour prolonger cette protection. Il est d’autant plus important de faire vacciner un chat âgé, car les défenses immunitaires s’amoindrissent avec l’âge. Tous les animaux de compagnie doivent bénéficier d’un suivi vétérinaire annuel. Terranimo vous accompagnera tout au long de l’évolution de votre chaton en lui apportant tous les bienfaits nutritionnels pour son développement.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*