Alimentation du nourrisson : les bonnes pratiques

Contactez le service client de la marque Bébé 9
Publié le 10.12.17
PartagezTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
alimentation-du-nourrisson

L’alimentation du nourrisson est une préoccupation pour chaque maman. Le choix entre l’allaitement ou le biberon n’est pas toujours facile. Pour réussir cette première étape suivez nos conseils pour connaître les avantages et les inconvénients des différents types d’alimentation pour votre bébé !

Alimentation du nourrisson : quels sont les avantages et les inconvénients de l’allaitement ?

Si vous préférez allaiter votre nourrisson dès sa naissance sachez que ce mode d’alimentation présente de nombreux avantages pour le développement de votre enfant.

Zoom sur les avantages de l’allaitement maternel

L’allaitement maternel est la forme la plus naturelle d’alimenter un nouveau né. Le lait maternel est le plus adapté aux besoins de votre bébé dès sa naissance. Il contient de nombreux anti-corps, des cellules immunitaires et des agents antimicrobiens permettant à votre enfant de développer ses défenses immunitaires et de le protéger des nombreuses infections extérieures.
De plus, l’allaitement maternel vous permettra de créer un lien fort avec votre enfant les premiers mois de sa naissance. Il aidera également votre enfant à réduire les risques de problèmes neurologiques puisqu’il influe directement sur le développement du cerveau de bébé.
Enfin, le lait maternel est la solution la plus économique pour appréhender les premiers mois.
Cependant si vous ne pouvez pas allaiter votre enfant, n’ayez aucun regret, ce mode d’alimentation peut également présenter certains inconvénients.

Zoom sur les inconvénients de l’allaitement maternel

L’allaitement maternel permet d’alimenter les bébés facilement et de les nourrir à la demande. Cependant, toutes les mamans ne peuvent pas allaiter pour différentes raisons.
Dans un premier temps, allaiter peut être extrêmement douloureux pour certaines mamans. Après l’accouchement, les premières semaines d’allaitement sont épuisantes et demandent d’adopter une alimentation spécifique pour offrir au bébé tous les apports nutritionnels dont il a besoin. L’alimentation du nourrisson exige de répondre à ses besoins alimentaires afin de respecter ses fonctions rénales, ses fonctions immunitaires, ses fonctions digestives et sa croissance staturo-pondérale.
Dans un second temps un bébé nourr au sein demande beaucoup plus fréquemment de s’alimente, ce qui peut créer chez certaines mamans l’apparition de crevasses sur les mamelons ou un engorgement très douloureux des seins.

L’alimentation du nourrisson au biberon

L’alimentation du nourrisson par le biais d’un biberon est la seconde solution pour les mamans ne pouvant pas allaiter ou souhaitant préserver leur liberté. Cette forme d’alimentation présente de nombreux avantages.

  • Le biberon permet de créer un lien entre le père et l’enfant dès sa naissance.
  • Le biberon permet de doser la quantité nécessaire pour l’alimentation du nourrisson.
  • Le bébé attend plus facilement entre chaque repas.
  • Le biberon offre à la maman plus de liberté de mouvement.

Cependant, l’alimentation du nourrisson par le biais d’un biberon peut présenter certains inconvénients comme des problèmes d’organisation et le coût très élevé du lait maternel.

Bon à savoir :
Si votre enfant ne digère pas bien le lait en poudre n’hésitez pas à essayer les produits de la marque Bébé 9.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*