Acheter un appartement : quelles sont les questions à se poser ?

Contactez le service client de la marque Foncia
acheter un appartement

Qui n’a jamais eu l’impression que payer un loyer équivalait à jeter de l’argent par les fenêtres ? Pourtant, passer le cap de l’accession à la propriété n’est pas chose aisée, surtout si c’est votre premier achat immobilier. Un nombre important de choix décisifs et angoissants sont à réaliser et certaines barrières sembleront se dresser devant vous. Mais avec la baisse historique des taux d’intérêt, réaliser un bon investissement immobilier sur le long terme est possible. Encore faut-il savoir où acheter un appartement, choisir entre le neuf ou l’ancien et décider s’il est plus intéressant de louer ce bien ou de le garder pour soi.

Où acheter un appartement ?

Cette question est essentielle. Que ce soit pour louer votre appartement ou pour y habiter, la situation géographique est primordiale. Le plaisir qu’on a à habiter dans un appartement dépend en grande partie de la proximité des commerces, des transports, des centres de santé, des écoles ainsi que de son lieu de travail… Lorsque vous vous apprêtez à acheter un appartement dans un quartier que vous ne connaissez peu ou pas, il est important de prendre le temps de s’y balader à différents moments de la journée et de la semaine pour évaluer le voisinage, le trafic routier, l’animation, les horaires d’ouverture des restaurants et commerces…etc. Si vous réalisez un investissement locatif, il vaut mieux s’orienter vers une agglomération dynamique et un quartier vivant ou en plein essor pour s’assurer de trouver des locataires facilement. N’oubliez pas de vérifier l’exposition de l’appartement, vous pouvez même vous munir d’une petite boussole lors de vos visites. Avant d’acheter un appartement, vous pouvez vous faire conseiller par un agent immobilier qui a l’habitude d’évaluer la valeur du bien et de sa localisation. Les grandes agences immobilières comme Foncia disposent d’agents immobiliers compétents et expérimentés.

Faut-il acheter un appartement neuf ou ancien ?

Acheter un appartement neuf ou ancien présente de nombreux avantages et inconvénients difficiles à contrebalancer. Au final, ce sont vos goûts, l’emplacement, votre budget et votre calendrier qui vous aideront à réaliser le bon investissement immobilier. Voici les points forts et faibles du neuf et de l’ancien.

Acheter un appartement neuf :

Les avantages :

  • Une surface habitable souvent bien aménagée, des équipements collectifs en excellent état (ascenseur, parking, etc.).
  • Un logement aux normes techniques de sécurité avec une isolation phonique et thermique optimale.
  • Des charges plus faibles : une facture énergétique plus faible, aucun gros travaux à financer à court terme, exonération partielle ou totale de la taxe foncière pendant les deux années qui suivent l’achèvement de la construction.
  • Des frais de notaire autour de 3-4 % du montant de la transaction contre environ 6 % à 8 % dans l’ancien.
  • Des garanties sur le parfait achèvement des travaux du constructeur et/ou des artisans.
  • La possibilité de bénéficier d’un dispositif d’aide à l’acquisition d’une première résidence principale dans le neuf : le prêt à taux zéro (PTZ) ;
  • La possibilité de bénéficier de réductions d’impôt pour l’investissement locatif dans le neuf (dispositifs Duflot, Censi-Bouvard, etc.).

Les inconvénients :

  • Pour l’achat avant construction, manque de visibilité sur la luminosité et le rendu final de la construction.
  • Peu de constructions neuves en centre-ville.
  • Délai entre la signature du contrat et l’emménagement dans le cas d’un achat sur plans (votre plan de financement doit en tenir compte).

Acheter un appartement ancien :

Les avantages :

  • Beaucoup de biens situés en centre-ville.
  • Moins cher que le neuf à localisation égale.
  • Possibilité d’emménager rapidement (environ 3 mois après la vente immobilière).
  • Prix de vente décoté pour un logement ancien nécessitant de réaliser des travaux de rénovation (attention cependant à bien évaluer le montant des travaux afin de ne pas avoir de mauvaises surprises).
  • Possibilité de bénéficier de prêts réglementés avantageux pour financer des travaux d’économie d’énergie.

Les inconvénients :

  • Financement de travaux à court ou moyen terme (réfection de la toiture, ravalement de façade, travaux d’isolation, etc.) respectant les normes en vigueur et pouvant entraîner de grands frais dont l’ampleur a pu être sous-estimée.
  • Charges plus importantes en raison d’une isolation thermique et acoustique moins performante.

Réaliser un investissement locatif est-il judicieux ?

Acheter un appartement pour réaliser un investissement immobilier locatif peut être judicieux, mais avec une optique de long terme. En effet, avec la baisse des prix de l’immobilier qui va se poursuivre dans les années à venir dans certaines régions (hormis certaines villes qui ont la côte en ce moment, touristiques et balnéaires), il ne faut pas trop compter sur la réalisation d’une plus-value à la revente sur le court-terme. Ainsi, ce n’est pas la hausse de la valeur de votre bien qui rentabilisera votre investissement immobilier locatif, mais plutôt sa rentabilité locative. Il est donc très important de la calculer pour déterminer l’intérêt de cette solution par rapport à d’autres types de placements financiers. Pour cela, n’hésitez pas à vous faire aider par des conseillers spécialisés tels que des agents immobiliers qui vous aideront à évaluer tous les coûts et les risques liés à votre investissement immobilier.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*